Pourquoi l’interval training est si efficace pour perdre du poids?

Interval training

Afin d’obtenir une perte de poids rapide et une silhouette tonique, l’interval training utilise les toutes dernières recherches en matière d’entraînement sportif et de fitness pour vous offrir des résultats optimisés en un temps record !

Qu’est-ce que l’interval training ?

Particulièrement adapté aux emplois des temps modernes, l’interval training, ou entraînement fractionné, alterne pendant une séance intense les phases de travail à haute intensité cardiaque et les moments de récupération. C’est un entraînement sans temps mort, qui brûle un maximum de calories en un minimum de temps!

Le but de ces séances courtes et intense est d’alterner les exercices de musculation pour faire monter le rythme cardiaque et une phase de repos pour le faire redescendre. Vous pouvez aussi bien pratiquer l’interval training avec la course à pied, le vélo, le rameur. Dans tous les cas, en raison de leur intensité vos séances ne doivent pas dépasser 30 minutes.

En bouleversant la croyance que seul un travail en zone aérobie pouvait activer la perte de poids, cette nouvelle méthode a totalement changé la donne dans les programmes amincissants.

En effet, on propose souvent aux candidats à la minceur une activité physique modérée comme la marche ou le vélo, à pratiquer en endurance sur des séances de plus de 30 minutes, de façon à activer l’oxydation des graisses. Pourtant, cette approche traditionnelle est mise à mal par une simple comparaison avec les bénéfices de l’interval training.

Bons nombres d’études prouvent que pratiquer des séances de 45 min de course ou 1 h 30 de vélo ne sont pas des activités qui favorisent la perte de graisse, mais pourraient même être l’inverse. Les résultats observés lorsqu’on fait une séance traditionnelle de cardio sont une perte de graisse de 60% et les 40% restants correspondent à une fonte de la masse musculaire.

60 % de perte de graisse, c’est plutôt pas mal vous me direz ! Oui c’est vrai, mais le problème, c’est que perdre 40 % de sa masse musculaire, ça c’est carrément dramatique ! Pourquoi ? Quand on sait que 1 kg de muscle brûle en moyenne 60 calories, on comprend toute l’importance de conserver, sinon de développer sa masse musculaire.
Autrement dit, si vous perdez 3 kilos de muscle, c’est 180 calories de moins que vous brûlerez au repos !

Avantages et bénéfices de l’interval training

Une séance d’interval training à haute intensité de 15 ou 20 minutes est équivalente, sur le plan cardiovasculaire, à 1 heure de jogging. Mais les avantages de l’interval trainng par rapport aux séances traditionnelles de cardio ne s’arrêtent pas là !

Parmi les nombreuses études très sérieuses menées sur les avantages de l’interval training, celle de Tremblay A., Simoneau JA. et Bouchard C. a montré que « pour chaque calorie dépensée au cours d’exercices de haute intensité, il y a une perte de neuf fois plus de graisses que pour une calorie dépensée au cours d’exercices de faible intensité !!

Les bienfaits qui ont été démontré par de récentes expérimentations scientifiques sont les suivants :

  • Amélioration de la condition cardio-vasculaire
  • Augmentation de la VO2max qui correspond à la consommation maximale en oxygène utilisée par les muscles d’un athlète en une minute pour produire de l’énergie
  • Un corps mince, tonique, ferme et sans graisses.
  • Diminution importante des risques de contracter du diabète de type 2.
  • Amélioration de la sensibilité à l’insuline
  • Régulation du sucre dans le sang
  • Plus résistant dans les efforts que vous êtes amenés à fournir dans la vie de tous les jours

La perte de poids est causée par un déséquilibre de la balance énergétique, activé par deux facteurs : un contrôle des apports alimentaires et une augmentation des dépenses physiques. Il semble ainsi plus judicieux de brûler un grand nombre de calories par un entraînement intense que de n’en utiliser qu’un plus petit nombre, même par une activité en zone aérobie.

Le phénomène de l’after burn

Outre son effet évident sur le tonus des muscles, travailler à haute intensité produit un autre effet secondaire bien appréciable pour la silhouette. Chaque séance d’interval training élève en effet considérablement le métabolisme.

Le corps ayant besoin d’énormément d’énergie, va puiser dans les graisses. Il continue ainsi, même après l’entraînement, à brûler un nombre important de calories pendant une durée de 24 heures à 40 heures!!. On parle alors d’effet after burn, particulièrement intéressant lorsque l’on cherche à perdre du poids rapidement.

Ce phénomène appelé aussi EPOC (en anglais excess post-exercice oxygen consumtion) est la quantité d’oxygène consommé par le corps après la séance. Plus la séance est intense plus le phénomène est élevé et plus on brûle de calories durant les longues heures qui suivent cette séance. En d’autres termes, c’est le système de récupération du corps qui doit travailler dur, notamment au niveau hormonal, pour amener le corps à son état d’avant séance.

Conclusion

Voilà, vous n’avez maintenant plus d’excuses pour ne pas faire de sport en prétextant ne pas avoir assez de temps ! Plus besoin de courir pendant 45 min ou 1 heure pour des résultats insignifiants !

Une séance de 15 à 20 minutes d’interval training à raison de 3 séances par semaine minimum, avouez que cela est largement faisable. De plus, vous pouvez pratiquer vos séances n’importe où et sans aucun matériel, juste avec votre poids de corps.

L’important est de varier les exercices, dans un premier temps pour la monotonie, mais surtout, car le corps s’habitue à tout exercice pratiqué, ainsi, il s’habituera à l’effort et les résultats seront moindres.

N’oubliez pas de combiner avec vos entraînements une alimentation adéquate et vous allez rapidement retrouver un corps mince, tonique et une énergie débordante !
Pour terminer, deux dernières choses:

Il est important d’avoir l’avis de votre médecin avant de démarrer ce type d’entrainement, surtout si vous n’avez pas fait de sport depuis longtemps les effets de l’entrainement par interval training sont beaucoup mieux supportés lorsque vous possédez déjà une bonne endurance. Donc si vous êtes en phase de reprise de sport, pensez à d’abord courir en endurance en complément de ce type d’entrainement.

Partager l’article :

Partagez sur votre réseau préféré
Qu'avez-vous pensé de cet article ? Dites-le nous en dessous !

      Je laisse un commentaire

      dix-sept − 6 =

      En forme chaque jour